La recherche

et le rôle de la comission

Accueil + L’AUREP + La recherche

Pourquoi avoir mis en place une commission scientifique ?

L’AUREP est la référence en matière de gestion de patrimoine, car elle est à la fois précurseure et pionnière dans ce domaine. Elle est également une association de recherche en ingénierie patrimoniale, ce qui lui confère une dimension unique et là distingue des autres organismes de formation.

La commission scientifique : les membres

Jean AULAGNIER

Vice-Président AUREP

Président de la Commission Pédagogique et Scientifique de l’AUREP

“Une commission scientifique pour consolider les solutions patrimoniales d’aujourd’hui, pour imaginer les solutions patrimoniales de demain “

Équipe scientifique

  • Catherine

    ORLHAC

    Vice-Présidente de l’AUREP

    Catherine ORLHAC

    Vice-Présidente de l’AUREP

    • Responsable Pédagogique du Titre RNCP Niveau 7  » Expert en Conseil Patrimonial »
    • Responsable Pédagogique de la formation « Métiers du Family Office »
  • Geneviève

    MIERMONT

    Administratrice de l’AUREP

    Geneviève MIERMONT

    Administratrice de l’AUREP

    • Trésorière
  • Natacha

    FAUCHIER

    Responsable scientifique et Coresponsable pédagogique du certificat ECP

    Natacha FAUCHIER

    Responsable scientifique et Coresponsable pédagogique du certificat ECP

    • Diplômée Notaire
  • Thomas

    GIMENEZ

    Chargé de recherche

    Thomas GIMENEZ

    Chargé de recherche

Rôle

de la commission

 

Elle a en charge :

  • les modalités de contrôle des connaissances
  • l’offre de séminaires d’actualisation des connaissances
  • la responsabilité des travaux de recherche au travers de publications régulières (actualités, éclairages) sur des problématiques patrimoniales. À travers ses travaux de recherche, la commission scientifique de l’AUREP, veille à l’approfondissement théorique et pratique du conseil patrimonial.
  • le contenu scientifique et pédagogique des formations de l’AUREP, de concert avec les responsables de chacun des parcours proposés.
  • d’organiser la participation de l’AUREP aux conférences, colloques, séminaires se rapportant au Conseil Patrimonial.

1. Publications Internes

L’équipe scientifique, produit et diffuse de manière régulière ses écrits et travaux à destination des professionnels de la gestion de patrimoine : 

  • –  Publications quotidiennes d’actualités : Commentaires d’arrêts ; Analyse de la jurisprudence ; Décryptage des actualités juridiques et fiscales
  • –  « Éclairage » hebdomadaire : un article de fond approfondi relevant d’une approche pratique et prospective, parfois sur fond de débat doctrinal 
  •   Nouveauté (fin 2023) : Podcasts – Nouveau format de diffusion complémentaire

 

2. Publications Externes

Barre défilante avec les publications que nos intervenants souhaitent mettre en avant – Classement par thèmes

3. Travaux de recherche “Pionnier et expert de l’ingénierie patrimoniale”

L’AUREP se positionne comme précurseur et pionner dans le domaine de l’ingénierie patrimoniale.

L’ADN de AUREP : la recherche et l’excellence dans l’enseignement en ingénierie patrimoniale applicable au patrimoine privé, familial et professionnel.

Très tôt, l’AUREP place le droit civil et l’étude des modes de détention au cœur de la gestion de patrimoine

Partisan d’une vision globale et transversale du conseil patrimonial, l’AUREP se place à l’aube de nombreux outils d’ingénierie patrimoniale. 

Citons, par exemple, la valorisation économique des droits démembrés qui résulte des travaux du Doyen Jean AULAGNIER et qui a permis une conciliation du droit civil avec les sciences économiques. Cette méthode de valorisation reposant sur le principe d’actualisation des flux de revenus futurs, aujourd’hui largement adoptée par la pratique, est venue compléter un barème fiscal inefficient dans nombreux cas. De même, Jean AULAGNIER est à l’origine de la vision contemporaine de l’usufruit qui n’est plus seulement un droit subi, mais choisi. Cela, ajouté à son approche économique de la valorisation des droits, a conduit à une (r)évolution dans les modes de détention et de transmission.

Plus largement, l’AUREP s’inscrit comme un spécialiste en matière de démembrement de propriété

L’AUREP s’est également largement intéressée aux enveloppes de détention du patrimoine et plus particulièrement à l’assurance-vie. Parmi les principales avancées, citons par exemple, le démembrement de la clause bénéficiaire avec toute l’ingénierie adossée, fruit là encore d’une vision transversale. 

Enfin, parmi les principaux travaux de recherche de la commission, évoquons l’étude et l’utilisation des sociétés civiles dans un cadre patrimonial.

4. Travaux de recherche “La pratique : au cœur de nos préoccupations “

Au carrefour des pratiques professionnelles et des différentes matières dans leur dimension théorique, l’AUREP identifie régulièrement des zones d’ombre dans ses nombreux domaines d’intervention.

Aussi est-il fréquent que notre association soit à l’origine de questions au gouvernement, avec la volonté et l’espoir d’obtenir, dans les réponses ministérielles, des solutions à destination des praticiens de la gestion de patrimoine et de leurs clients.