L'AUREP, la référence

des formations en gestion de patrimoine

Se former à l'AUREP

Engagés ensemble "à la recherche de l'excellence"

AUREP, LA RÉFÉRENCE DES FORMATIONS EN GESTION DE PATRIMOINE DEPUIS 1995.

Notre ambition : former des esprits visionnaires, des agitateurs capables de s’adapter à l’actualité et aux attentes des clients

  • 1995

    date de création de l’Aurep

  • 8

    formations

  • 10 500

    personnes formées

  • 90

    experts / intervenants

  • 91%

    de taux de satisfaction en 2023

Former vos collaborateurs

Nos formations en gestion du patrimoine

L’AUREP est un organisme de formation reconnu comme l’un des meilleurs en France depuis plus de 28 ans, si ce n’est le meilleur.

Il dispose d’une remarquable équipe pédagogique composée de plus de 90 intervenants, experts, universitaires et de professionnels hautement qualifiés.

Toutes nos formations
  • Formation

    AUREP

    Conseil en Ingénierie Patrimoniale (CIP) – Experts-Comptables

    27.5 jours soit 192.5 heures

    Paris

    Découvrir la formation
  • Formation

    AUREP

    Conseil en Ingénierie Patrimoniale (CIP) – Notaires, Avocats

    25 jours soit 175 heures

    Paris

    Découvrir la formation
  • Formation

    AUREP

    Expert en Conseil Patrimonial (ECP)

    34 jours soit 238 heures

    Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, La Roche-sur-Yon, Lille, Paris

    Développer une approche globale du patrimoine (audit patrimonial précis suivi de préconisations ciblées) et mettre une ingénierie patrimoniale pluridisciplinaire (économie, finance, droit civil, droit fiscal, droit social, etc.) au service des objectifs des clients.

    Découvrir la formation
  • Formation

    AUREP

    Ingénierie Patrimoniale du Chef d’Entreprise (IPCE)

    28 jours soit 196 heures

    Paris

    Cette spécialisation est dédiée aux professionnels de la gestion de patrimoine souhaitant intégrer la dimension entreprise dans la démarche patrimoniale proposée aux dirigeants, en maîtrisant de nouveaux éléments d’optimisation (droit des affaires, stratégie de rémunération, etc.).

    Découvrir la formation
  • Formation - RS 6350 France Compétences

    AUREP

    Gestion du Patrimoine des Seniors (GPS)

    13 jours soit 91 heures

    Paris

    Cette formation de spécialisation doit permettre de mieux répondre aux préoccupations patrimoniales de la clientèle des seniors de plus en plus nombreux, de découvrir ou d’approfondir les techniques patrimoniales de leur accompagnement aux âges élevés de la vie, accompagner le senior encore actif et autonome, protéger le senior vulnérable voire dépendant.

    Découvrir la formation
  • Formation

    AUREP

    Gestion du Patrimoine à l’International (GPI)

    20.5 jours soit 143.5 heures

    Paris

    Cette formation de spécialisation doit permettre d’intégrer la dimension internationale dans la démarche patrimoniale en développant les connaissances et compétences spécifiques nécessaires (maîtrise du droit international privé, des conventions fiscales internationales etc.).

    Découvrir la formation
  • Formation

    AUREP

    Métiers du Family Office AFFO – AUREP (MFO)

    20 jours soit 140 heures

    Paris

    Le family Officer doit être capable d’appréhender la situation de la famille dans la globalité. La formation proposée lui permettra de gérer la pluridisciplinarité que requiert le métier.

    Découvrir la formation
  • Formation

    AUREP

    Ingénierie en Allocation Patrimoniale (IAP)

    16.5 jours soit 115.5 heures

    Paris

    Être en mesure d’identifier les problématiques financières de long terme et les risques qui y sont associés, afin de pouvoir construire une Allocation d’Actifs globale prenant en compte à la fois les propriétés propres de chacune des classes d’actifs et les aspects psychologiques du client.

    Découvrir la formation

Actualités AUREP

  • La reprise des propres en terrain hostile

    Autant la reprise des apports est bien présente dans la jurisprudence récente, autant la reprise des propres s’y fait fort discrète – une tendance de long terme d’ailleurs. Est-ce parce qu’elle renvoie à un concept clair et net ? En partie, sans doute. Mais quand enfin les questions sortent du bois, l’objet oblige à plus d’attention. L’occasion […]

    En savoir plus
  • Travaux réalisés par le concubin et montant de l’indemnité fondée sur l’enrichissement « sans cause »

    La querelle ayant donné lieu à la décision commentée est fréquente : un concubin réalise à ses frais des travaux dans le bien immobilier appartenant à sa concubine ; le couple se sépare ; le bricoleur demande le versement d’une indemnité pour les travaux réalisés. Quel peut être le fondement de cette indemnité ? L’arrêt Boudier du 15 juin […]

    En savoir plus
  • Assurance-vie : pas de primes manifestement exagérées sans une bonne administration de la preuve

    Après le décès de leurs père et mère, un contentieux s’élève entre un frère et une sœur dans le cadre du partage des successions confondues, ce qui conduit la fille à assigner son frère en partage judiciaire. La mère, décédée en second, avait souscrit un contrat d’assurance-vie dont la fille était l’unique bénéficiaire. Le frère […]

    En savoir plus
  • Quasi-usufruit et dette de restitution 

    Quasi-usufruit et dette de restitution : champ d’application de l’énigmatique article 774 bis du CGI. En 16 questions/Réponses Question n°1 : L’objet du nouvel article 774 bis du CGI est-il homogène ? Réponse : Non Il est ambivalent. Son objet est double. L’article 774 bis du CGI inséré par la loi de finances pour 2024 concerne à la fois […]

    En savoir plus
  • SCI : le gérant ne peut valablement décider de la mise à disposition gratuite des associés d’un immeuble social si cette faculté n’est pas prévue dans l’objet social

    En 2001, Mme F et M. J avaient constitué une société civile immobilière, dont le capital social était divisé en 100 parts, Mme F en détenant 99. La SCI était propriétaire d’un immeuble de deux étages, dont le rez-de-chaussée était donné à bail commercial depuis 2002 à une autre société. Le 15 septembre 2013, après […]

    En savoir plus
  • Dépôt tardif de la déclaration fiscale de succession et pénalités de retard, pas de changement législatif en vue

    M. André Chassaigne a interpellé M. le ministre délégué auprès du ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, chargé des comptes publics, sur l’application systématique de pénalités fiscales en cas de retard dans le dépôt de la déclaration de succession, laquelle, rappelons le, doit être accompagnée du paiement des droit […]

    En savoir plus
  • Divorce : la Cour de cassation rappelle les fondamentaux en matière de reprise des biens propres

    Dans un arrêt du 2 mai 2024, la première chambre civile de la Cour de cassation a rendu sa décision concernant le droit de reprise exercé par un conjoint lors de la liquidation du régime de communauté légale (Cass., civ. 1re, 2 mai 2024, n°22-15.238). Pour rappel, lors de la dissolution du mariage sans contrat […]

    En savoir plus
  • Le régime fiscal des associés de SEL précisé par l’administration

    A compter de l’imposition des revenus 2024, les rémunérations perçues par l’associé de société d’exercice libérale au titre de son activité libérale au sein de celle-ci sont imposables à l’IR dans la catégorie des BNC (CGI, art. 92-1) ; il ne peut en être autrement que dans l’hypothèse où un lien de subordination de l’associé à l’égard […]

    En savoir plus
  • Plus-value immobilière 

    Plus-value immobilière : le vendeur qui a déclaré dans l’acte n’avoir pas réalisé de travaux ne peut pas majorer le prix d’acquisition du forfait travaux de 15% Pour rappel, lors du calcul de l’impôt sur la plus-value immobilière, il est permis au vendeur d’un immeuble bâti qu’il a acquis depuis plus de 5 ans, de majorer […]

    En savoir plus
  • Exonération Dutreil – Eligibilité des holdings animatrices

    Exonération Dutreil – Eligibilité des holdings animatrices : la cour de cassation précise utilement sa jurisprudence. En treize questions/réponses. La question de l’éligibilité des sociétés holdings animatrices à l’exonération « Dutreil » est sensible et récurrente. Une analyse minutieuse de la jurisprudence atteste que sous l’apparence de décisions de prime abord classiques, la haute juridiction affine son analyse, […]

    En savoir plus
  • Location meublée, déficit et exonération des biens professionnels à l’IFI

    Constituent des biens exonérés au titre de l’IFI les actifs affectés à l’activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale, exercée sous forme individuelle et à titre principale. Aux termes du 1° du V de l’article 975 du CGI, l’activité de location de locaux d’habitation loués meublés ou destinés à être loués meublés est considérée comme […]

    En savoir plus
  • Location de locaux nus : option pour le paiement de la TVA sur les loyers

    Nombreux sont les chefs d’entreprise désireux de récupérer la TVA grevant l’acquisition d’un immeuble destiné à être donné en location à leur société. Or la location nue est expressément exonérée de TVA. Heureusement, il dispose cependant de la faculté d’opter pour le paiement de cette taxe sur le fondement de l’article 260-2° du CGI. L’exercice […]

    En savoir plus
  • Assiette taxable à l’ISF : quid du caractère certain d’une dette

    Pour déduire une dette de l’assiette de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), plusieurs critères doivent être remplis et notamment : Par ailleurs, les dettes dont l’existence est incertaine ne sont pas déductibles. Il en est ainsi des dettes soumises à une condition suspensive ou des dettes litigieuses. Ces principes étaient pareillement applicables à l’ISF. Dans […]

    En savoir plus
  • SARL à associé unique et modalités de l’option pour l’IS

    La SARL dont l’associé unique est une personne physique peut opter pour l’assujettissement à l’IS, ainsi que le prévoit l’article 206, 3° du CGI. Il en va de même pour d’autres sociétés, comme les sociétés civiles. Pour exercer valablement leur option, ces sociétés doivent : Dans cette affaire, il avait été indiqué dans les statuts de […]

    En savoir plus
  • Durcissement autour du bénéfice de l’abattement pour personnes en situation de handicap

    Dans cette affaire, une contribuable était appelée à recueillir en 2015 la succession d’une défunte. Dans le cadre de l’établissement de la déclaration de succession en 2019, elle demandait le bénéfice de l’abattement de 159 325€ (CGI, art. 779-II) au regard de sa situation de handicap engendrée par un accident vasculaire cérébral survenu quelques mois […]

    En savoir plus
  • PER : l’épargnant doit être informé clairement des conséquences fiscales de son choix en cas de versement volontaire

    En 2020, Madame G a effectué un versement volontaire de 40.200 euros sur son Plan d’Épargne Retraite (PER) collectif, après avoir vendu un bien immobilier. Ce montant, a été placé suite à un échange avec son teneur de compte d’épargne salariale qui lui a assuré lors d’un échange téléphonique que ce versement serait exempt d’impôt […]

    En savoir plus