AUREP, Spécialiste en gestion de patrimoine

L’AUREP qui est un organisme de formation est reconnu comme l’un des meilleurs en France, si ce n’est le meilleur. Il dispose d’une remarquable équipe pédagogique composée d’universitaires et de professionnels hautement qualifiés. il propose des formations diplômantes et qualifiantes appréciées et recherchées.

L’AUREP a mis au point une méthodologie rigoureuse distinguant audit patrimonial d’une part et ingénierie patrimoniale d’autre part. Les formations sont pluridisciplinaires. Economie, Finances, droit civil, droit fiscal, droit social sont étudiés en raison de leur utilité pour “optimiser la jouissance procurée par la possession d’un patrimoine”. Placements financiers et monétaires, investissements immobiliers et fonciers bénéficiant de régimes fiscaux plus ou moins favorables, sont décortiqués avec rigueur. Ses séminaires d’actualisation patrimoniale, civile et fiscales, régulièrement proposés sont particulièrement appréciés.

Ces préparations se dérouleront soit à Clermont-Ferrand, soit dans d’autres villes. En 2019 ont été choisies Paris, Aix-en-Provence, Lille et La Roche-sur-Yon.

Newsletters AUREP

Les dernières Actualités

  • 09-11-2018

    > Prestation compensatoire en appel

    Un jugement a rejeté la demande en divorce du mari qui a ensuite fait appel de cette décision. L’épouse a conclu à la confirmation du jugement et, subsidiairement, demandé une prestation compensatoire. La cour d’appel a prononcé le divorce et déclaré irrecevable, comme nouvelle, la demande de prestation compensatoire, présentée pour la première fois devant…

  • 05-11-2018

    > Liquidation du régime et prestation compensatoire soudés

    Une cour d’appel prononce le divorce et sursoit à statuer sur la demande de prestation compensatoire, « dans l’attente du dépôt du rapport d’expertise ordonnée aux fins d’élaborer un projet de liquidation du régime matrimonial et de formation des lots ». La Cour de cassation désavoue celle-ci car « il lui appartenait de se prononcer, par une même…

  • 29-10-2018

    > Résidence principale en société civile et cogestion

    La résidence principale d’un couple – appartement occupé par les époux et leurs enfants – était détenue par une société civile au capital social de 100 parts, dont 99 détenues par le mari et 1 par son épouse. Le mari, gérant de la SCI, autorisé par l’assemblée générale, a vendu l’appartement sans que le consentement de son…

Ils nous font confiance