Les frais des SCPI : le grand écart

Actualité
du 12 Janvier 2021
Jean
AULAGNIER
Président d'honneur de l'AUREP,

Président de la Commission Pédagogique et Scientifique de l'AUREP
Président d'honneur de l'AUREP,
Président de la Commission Pédagogique et Scientifique de l'AUR...
Actu 210112

Si les frais d’acquisition et de gestion ne doivent pas constituer les premiers critères de choix des SCPI, ils ne peuvent être ignorés tant ils sont élevés, et parfois trop élevés.

 

Les gestionnaires de SCPI sont libres de fixer le montant des frais destinés à couvrir les frais engagés pour constituer le patrimoine de la SCPI, pour en commercialiser les parts, pour administrer et gérer le patrimoine, le tout augmenté de la marge bénéficiaire choisie.

 

Sans que l’on puisse toujours en apprécier les raisons, on constate que les frais de souscription sont pour les plus faibles d’environ 5 à 6 % et pour les plus élevés de plus de 14 %. Un écart de plus du double. Les frais de gestion sont très variés selon les SCPI avec des écarts de même ordre.

 

Quelques exceptions concernant ces valeurs moyennes :  une SCPI ne prélève aucun frais à la souscription mais les frais de gestion et d’administration sont alors élevés (de l’ordre de 18 %) ; à l’inverse une SCPI ne prélève pas frais de gestion et d’administration, mais les frais de souscription sont alors de 12 %.

 

Connaître, pour comparer les frais des différentes SCPI, n’est pas très difficile, il suffit de se rendre sur l’excellent site de LA PIERRE PAPIER (www.pierrepapier.fr), les renseignements disponibles sont abondants.

Autres
Jean
AULAGNIER
Président d'honneur de l'AUREP,

Président de la Commission Pédagogique et Scientifique de l'AUREP
Président d'honneur de l'AUREP,
Président de la Commission Pédagogique et Scientifique de l'AUR...