Réserve et sens interdits, à propos de la place des enfants et du conjoint (II)