Déficit d'une société de personnes dont les parts sont démembrées : retour à la raison par les principes de l'impôt - Aurep

Pierre FERNOUX

Maître de conférences à l'Université d'Auvergne